Utricularia ochroleuca R. W. Hartm.

sans-titre-12.pngDescription :
Plante : vivace, grêle, à hampes de 8-15 cm
Feuilles : courtes, de deux formes, les unes ovales ou en rein dans leur pourtour, palmatiséquées, dressées, distiques, peu vésiculeuses, les autres réduites à 1-3 lobes terminés par une grosse vésicule
Fleurs : d’un jaune pâle, 2-5 par grappe
Pédicelles : légèrement penchés à la maturité
Calice : à lobes ovales-aigus
Corolle : de 10-15 mm, à lèvre supérieure entière et une fois plus longue que le palais strié d’orangé, l’inférieure ensellée
Eperon : conique, atteignant la demi-longueur de la corolle.


Floraison :
juillet-août.

Écologie : gouilles des tourbières, 300-500 m.

Répartition : rare, sud des Vosges. carte Utricularia ochroleuca.png

Risque de confusion : Se distingue d’Utricularia intermedia par ses feuilles vertes généralement munies de quelques utricules, aux segments acuminés et terminés par une longue spinule, et par l’éperon de la corolle atteignant au plus la demi-longueur de la lèvre inférieure. Se distingue d’Utricularia stygia par sa corolle jaune pâle, ses utricules plus petites (1-2,5 mm) et son écologie plus acide.

Télécharger la fiche
Ajouter une observation