Activités

Voir l’invisible

Les 26 et 27 mai, l’antenne Ile-de-France de Dionée s’est rassemblée autour de Christina pour célébrer la Fête de la nature avec une belle exposition de plantes carnivores. De nombreuses animation étaient au menu de cette édition 2018 sur le thème « Voir l’invisible », à découvrir en images bien sûr !

Des plantes carnivores qui poussent en France – vous ne saviez pas qu’il y en a n’est-ce pas ? ;)… des plantes carnivores venant de contrées lointaines – Drosera pygmées et bien d’autres… des plantes carnivores qui le cachent bien – utriculaires et Brocchinia, pour ne citer qu’elles… la résine collante de Roridula à la loupe binoculaire… et des dessins sortis tout droit de l’imagination des enfants.

AG 2017

L’assemblée générale s’est déroulée dans la bonne humeur à la fin du mois d’octobre. Après avoir devisé autour du café, des chouquettes et des plantes amenées spécialement par Jean-Jacques Labat pour l’occasion, les participants ont pu visiter l’herbier et le jardin alpin du Muséum. Le lendemain, quelques-uns d’entre eux ont bénéficié de la visite guidée de la tourbière de Rambouillet par Serge Lavayssière.

La fantastique et orléanesque épopée de la contrée carnivore

Une version remasterisée du précédent article « Travaux de rempotage à la serre d’Orléans », ce récit vous fera plongée dans une aventure fantastique, imageant avec humour les dernières activités de l’Antenne Centre.

« Leur monde dépérissait… les sols précaires en pleine décomposition libéraient des odeurs fétides. La paix du peuple végétal merveilleux ….. »

Travaux de rempotage à la serre d’Orléans

Depuis un certain temps, beaucoup de plantes n’avaient pas été rempotées. Le substrat était précaire, en pleine décomposition (on s’habitue assez vite à l’odeur de putréfaction), et donc bien trop enrichie. La santé de certaines plantes était d’ailleurs remise en question. Il était donc temps de se retrousser les manches. Mais ce travail qui nous attendait, nous a cependant réservé bien des surprises.

Prêts, donnez !

Cette année, exceptionnellement Dionée fait deux dons au titre de la conservation des plantes carnivores et de leurs habitats :

– 500 € pour le CEN Centre Val-de-Loire visant son action de restauration et depréservation de la tourbière des Landes à Ménétréol-sur- Sauldre,

– 500 € pour la Southeast Asian Nepenthes Study and Research Foundation (fondation pour l’étude et la recherche sur les Nepenthes d’Asie du Sud-Est.

Retrouvez l’historique des dons accordés par l’association.